Àngel Manuel Hernández Cardona

Articles de plantes

Lleó Conill, un éminent botaniste catalan

Posted by angelhc a febrer 27, 2021

Lleó Conill (Banyuls [Banyuls-sur-mer], 1872 – Vernet [Vernet-les-Bains], 1944), dont le prénom est souvent appelé en français Joseph-Léon ou simplement Léon, a étudié la carrière d’enseignant à l’Escola Normal de Perpinyà [École Normale de Perpignan] (1890-1893). Il a toujours exercé son métier de professeur d’école primaire en Catalogne du Nord, c’est-à-dire, dans le département des Pyrénées-Orientales, d’abord à Sureda [Sorède], puis en 1906, il est allé à l’école de Sornià [Sournia] et enfin, en 1912, il a été nommé directeur de l’école de Torrelles [Torreilles] (je joins la photo d’un vieille carte postale de cette école), poste qu’il détenu jusqu’à sa retraite, qui eut lieu en 1928. Plus tard, il vécut à Vernet [Vernet-les-Bains].

Il a présidé la Societat Agrícola, Científica i Literària dels Pirineus Orientals [Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales] et était académique correspondant de la Reial Acadèmia de Ciències i Arts de Barcelona et membre d’autres sociétés scientifiques. Il est nommé Chevalier du Mérite Agricole et reçoit la Légion d’Honneur et le Prix Gandoger. Il a également reçu des médailles de la Societat Agrícola, Científica i Literària dels Pirineus Orientals [Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales] et de l’Académie internationale de Géographie Botanique.

Il a écrit Une excursion botanique au Canigou (1899), Florule de Sorède et Lavall (1904), La Lavande stoechas L. dans les Albères (1907), Botanique catalane (1908), Aperçu sur la flore de Sournia (1909), Botanique catalane pratique (1910), un ouvrage magnifique, dans lequel plus de 800 noms de plantes catalanes populaires sont enregistrés, Esquisse d’une monographie scientifique de Sorède et Lavall (1911), Le jardin scolaire (1912), Les richesses végétales des Pyrenées-Orientales (1915-1923), Les plantes vénéneuses des Pyrénées-Orientales (1914), Les plantes médicinales des Pyrénées-Orientales (1920, avec M. Juillet), Les richesses végétales des Pyrénées-Orientales (1924), Les zones de vegetació del Canigó (1926), Carte des productions végétales. Perpignan (1932, avec M. Gaussen), Observations sur la flore des Pyrénées-Orientales (1932-1941), Aperçu sur la végétation de la Cerdagne Française (1933), Notes scientifiques sur Vernet-les-Bains et ses environs (1934), Végétation de la Salanque et des Corbières orientales roussillonnaises (1933) i Contribution à l’étude de la flore du versant septentrional du Canigou (1936).

Son herbier fait partie des collections botaniques de l’Université Paul Sabatier, de Toulouse, et il existe également des spécimens dans d’autres herbiers, principalement au Muséum National d’Histoire Naturelle, de Paris, et à l’Université Blaise Pascal, de Clermont-Ferrand. Dans les archives de l’Institut Botànic de Barcelona, il y a trois cartes postales et trois lettres écrites par Lleó Conill à Joan Cadevall entre 1905 et 1907, dont la dernière est transcrite dans le livre Joan Cadevall. Professor, botànic i geògraf (auteur: Àngel M. Hernández, Fundació Torre del Palau, Terrassa, 2018).

70 escalada. Cadevall

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s

 
A %d bloguers els agrada això: